Accueil

L'association "Echanges Chateauneuf de Randon_Broons" 

est née de la rencontre entre les Bretons des Côtes d'Armor, plus précisément de Broons avec les habitants de Châteauneuf de Randon, en Lozère, liés par un personnage important de la guerre de cent ans : Le connétable Bertrand du Guesclin (ou Duguesclin)

                                  Bertrand du Guesclin, connétable de France est né  en 1320 ( la date de sa naissance varie de 1314 à 1320 suivant les historiens) au château de la Motte-Broons, près de Dinan .broons.pdf (sur votre bureau)

 

En 1379, les "Routiers" à la solde des Anglais, s'étant emparés du Château de Chalier, sur la Truyère,et occupant Châteauneuf de Randon, Charles V, à la demande des états d'auvergne et de ses habitants confie à son Connérable la charge de les chasser d'Auvergne  et du Gévaudan

                                            En 1380 il assiège les derniers occupants au pied de la Citadelle de Châteauneuf de Randon . Après un long siège ayant affamé les habitants et les combattants qui ne recevaient plus de renforts et de ravitaillement et , "après plusieurs assauts terribles, la place promet de se rendre au connétable lui-même, si elle n'est pas secourue dans 15 jours". Mais du Guesclin meurt dans cet intervalle (d'avoir bu trop d'eau glacée après avoir combattu en plein soleil), le 13 juillet 1380, et le gouverneur vient, la trêve expirée, déposer les clefs de la place sur son cercueil ". 

                         Son corps fut chargé sur un chariot pour être transporté en Bretagne, mais au Puy enVelay (Haute Loire ) on "éviscéra et décervela le corps" et on essaya de l'embaumer avec "une mixture de vin et d'épices", mais le résultat ne fut pas à la hauteur des espèrances et, arrivé à Clermont Ferrand, on fit boullir le corps pour détacher les chairs qu'on enterra au couvent des dominicains . on continua vers Paris ou le roi Charles V prît la décision de faire enterrer les ossements de son défunt connétable dans la basilique royale de Saint-Denis, aux côtés des rois de France . Son coeur, seul, continua le pérriple et fut déposé sous une dalle au couvent des Jacobins à Dinan .

Du Guesclin est donc enterré à 4 endroits différents et possède, en plus, un mausolée à Chateauneuf de Randon

Vous trouverez d'avantage d'informations

La petite histoire dit que Messire Bertrand aurait passé une chaude nuit chez une donzelle au village d'Albuges et qu'en regagnant son camp à l'Habitarelle, il se serait désaltéré à la glaçiale source de "la-glauze"  (située sous le village ) , cause d'un refroidissement entrainant son décès .

En vérité, il semble bien que sa maladie soit beaucoup plus ancienne . Du Guesclin avait alors 60 ans ( c'est plus que la moyenne de vie de ses contemporains )  il est fragile des voies respiratoires et , les remèdes de "cheval" qu'il s'appliquait ( Lors du siège de Renne,pris d'un refroidissement,il s'est fait enterrer jusqu'au cou dans du fumier en fermentation,et, lorsque l'ennemi a donné l'assaut,  il à jailli de son réceptacle et mis les assaillants en fuite autant par les armes que par l'odeur ! ) n'étaient certainement pas suffisants . A vrai dire il était usé par les nombreuses campagnes qu'il avait menées contre ses ennemis !!!

 

 

cliquez sur les photos pour les agrandir

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes le 2890ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×